Simonnet (FI) : "Les JO, un rêve pour les multinationales et une fête des sponsors"

Danielle Simonnet, oratrice de la France Insoumise
Danielle Simonnet, oratrice de la France Insoumise

Invitée du 10h-12h sur Sud Radio, Danielle Simmonet, conseillère de Paris et oratrice de la France Insoumise, a fait part de son scepticisme vis-à-vis des Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

La nouvelle n’a pas forcément transcendé les foules, sans doute en raison de son caractère prévisible depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ce mercredi, à Lima, les membres du CIO ont désigné à l’unanimité Paris comme ville organisatrice des Jeux Olympiques de 2024. Une victoire saluée notamment par Anne Hidalgo et Emmanuel Macron, mais pas forcément par les dirigeants de la France Insoumise. C’est du moins ce que transparaît du passage de Danielle Simonnet, conseillère de Paris et oratrice du mouvement, dans l’émission Le 10h-12h de Sud Radio.

"Le rêve peut se transformer en cauchemar pour les contribuables"

"Madame Hidalgo parle de "rêve". Je comprends que beaucoup de sportifs puissent être fiers de se dire que Paris ait gagné, même si Paris a gagné faute d’autres combattants. Mais le rêve peut très bien se terminer en cauchemar pour les contribuables, tout en restant un rêve qui se réalisera pour les multinationales. On est vraiment de plus en plus, lors de ces grands événements pharaoniques, sur une fête des sponsors plus qu’une fête du sport", a-t-elle déclaré.

"Une piscine olympique, c’est dix piscines pour la Seine-Saint-Denis"

"Je suis opposée aux Jeux Olympiques dans leur forme actuelle. Les budgets sont à chaque fois totalement dépassés, et surtout on se met dans des équipements qui ne correspondent pas aux besoins de la population. Imaginez qu’avec l’argent d’une piscine olympique, vous pouvez faire dix piscines pour la Seine-Saint-Denis. Quand on sait que la moitié des collégiens ne savent pas nager… Où sont les priorités ?", ajoute-t-elle.

Réécoutez ici l’ensemble du débat d’actualités de ce jeudi, animé par Valérie Expert

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

Michel Ange
- Jeudi 28 septembre 2017 à 16:59
Les jeux olympiques sont un très beau spectacle, une amitié se crée avec les différents peuple, mais étant donné que les caisses sont vides il ne fallait pas les organiser. Cela va nous coûter très cher, in fine le contribuable paiera. D'ailleurs beaucoup de pays se sont retirés de la compétition. Paris était quasiment seule en lice. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire.

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio