"Sortir les portes et les fenêtres du crédit d'impôt est une stupéfaction"

Didier Ridoret, directeur général du groupe de menuiserie Ridoret et ancien président de la Fédération Française du bâtiment
Didier Ridoret, directeur général du groupe de menuiserie Ridoret et ancien président de la Fédération Française du bâtiment

Didier Ridoret, directeur général du groupe de menuiserie Ridoret, ancien président de la Fédération Française du Bâtiment, était l'invité du Grand Matin Sud Radio.

Jeudi, sur Sud Radio, Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, annonçait le probable retrait des travaux concernant les portes et les fenêtres du crédit d'impôt consacré à la transition énergétique l'an prochain.

Une annonce qui a fait bondir les professionnels du secteur, à l'image de Didier Ridoret, directeur général du groupe de menuiserie Ridoret et ancien président de la Fédération française du bâtiment, invité du Grand Matin Sud Radio ce vendredi. Pour lui, l'argument avancé par le secrétaire d'État, selon lequel les rénovations des portes et des fenêtres avaient un impact limité sur l'isolation thermique du logement est irrecevable.

 

"Nous ne pouvons pas être d’accord avec cette approche. Les portes et les fenêtres constituent un point d’entrée, ont un rôle majeur dans l’efficacité énergétique des bâtiments. Une isolation réussie d’un bâtiment, c’est isoler le toit par les combles, isoler la paroi, ça veut dire les fenêtres et les portes, la paroi extérieure, et puis évidemment, il y a le chauffage. Sur le chauffage, a priori, sous certaines conditions, le crédit d’impôt est maintenu, mais qui n’a pas vécu dans une maison où les fenêtres fermaient mal, où le vitrage était mince et où l’air pouvait rentrer ? C’est une véritable stupéfaction."

Surtout, explique-t-il, "le gouvernement a pris une mesure absolument stupéfiante, c’est-à-dire qu’ils font une rétroactivité. Depuis le 27 septembre, le crédit d’impôt est passé de 30 % à 15 %. Comment voulez-vous que les entreprises, que nos clients, puissent se retourner ?"

Écoutez l'interview de Didier Ridoret, invité du Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio