Deuxième chassé-croisé de l'été : grosses difficultés dans la vallée du Rhône 

Deuxième chassé-croisé de l'été : grosses difficultés dans la vallée du Rhône 
Embouteillage sur une autoroute du sud-ouest (photo d'illustration) © Pierre Andrieu / AFP

Nouveau chassé-croisé de l'été ce week-end sur les routes, avec de grosses difficultés notamment dans la vallée du Rhône. Le point.

Les automobilistes devront s'armer de patience ce samedi sur les routes, à l'occasion du deuxième chassé-croisé de l'été entre juilletistes et aoûtiens. La journée a été classé "rouge" au niveau national par Bison futé, mais certaines région seront plus impactées que d'autres. 

Pic de circulation attendu pour la mi-journée

L'organisme de référence avait ainsi déjà recensé 200 kilomètres de bouchons sur toute la France dès 9h00 ce matin. Près de la moitié de ces embouteillages ont été observés sur l'A7, axe reliant les villes de Lyon et Marseille. Dans le même temps, la traversée de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui nécessite un passage par l'autoroute du soleil, est classée "noire" pour la journée.

Illustration de ces difficultés de circulation, il fallait 3 heures pour rallier Orange depuis Lyon sur l'A7 ce matin, alors que la durée de trajet habituel n'est que d'1 heure 35, selon Vinci Autoroutes, l'exploitant de l'axe concerné. Bison Futé a par ailleurs précisé que les automobilistes ont été contraints de circuler en accordéon sur plus d'une cinquantaine de kilomètres entre les échangeurs de Pont-de-l'Isère et d'Espeluch.

D'autre part, toujours selon Vinci autoroutes, les conditions de circulation se sont considérablement compliquées sur l'A9, où il fallait 3 heures 25 au lieu d'1 heure 45 pour circuler entre Orange et Narbonne. À l'heure où nous écrivions ces quelques lignes, le trafic commençait également à se densifier sur l'A10 entre Niort et Bordeaux. Situation identique sur l'A75 entre Clermont-Ferrand et Montpellier.

Une fois n'est pas coutume, aucune difficulté n'a en revanche été observée en région parisienne.

Selon Bison futé, ce samedi sera "la deuxième journée la plus difficile de l'été" sur les routes, en raison d'une circulation "exceptionnellement" compliquée entre 04H00 et 20H00. Le pic de circulation devrait intervenir aux alentours de 12H30.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio