éditorial

L'édito de Michaël Darmon

A propos...

Journaliste au service économie et politique de TF1 de 1990 à 1993, il est le correspondant de la RTBF à Jérusalem de 1992 à 1993. En 1994, il entre à France 2, au sein du service politique. Il suit l...
Michaël Darmon
Politique

Satellites et fosses sous-marines : le rapport qui pourrait bouleverser notre doctrine de défense

Emmanuel Macron au Mont Valérien, 18 juin 2017 (©Bertrand Guay - AFP)
Emmanuel Macron au Mont Valérien, 18 juin 2017 (©Bertrand Guay - AFP)

Un rapport sensible sera transmis ce vendredi matin au président de la République. Il pourrait bien faire entrer la Défense et la sécurité nationale dans une nouvelle ère.

Ce rapport est signé Arnaud Danjean, député européen (LR), expert en géopolitique de défense et ancien membre des services de renseignement. Le président de la République lui avait demandé suite à la crise avec l’état-major cet été de rédiger un rapport qui donnerait les directions à prendre pour une nouvelle loi de programmation militaire. La question est posée dans ce rapport : qui est l’ennemi ? Et pour la première fois, la réponse figure en toutes lettres dans un rapport militaire : les jihadistes porteurs de la doctrine de l’islamisme politique. Le monde se prépare à devenir de plus en plus dangereux, écrit Danjean, avec l’émergence de nouveaux pays qui peuvent avoir accès à la puissance nucléaire.

Dans ce rapport, deux qualificatifs pour l’avenir du monde : incertitude et durcissement. La mutation de Daesh et le renouveau d’Al-Qaïda en Libye sont également une information. Autre info importante contenue dans le rapport : les militaires affirment que les solutions au problème du terrorisme ne peuvent relever uniquement du champ des armées. La nouvelle guerre de l’information n’est pas oubliée. Le rapport Danjean révèle que la Chine met au point des satellites tueurs de satellites, et les fosses sous-marines risquent de devenir les nouveaux champs de bataille autour des câbles sous-marins qui transportent toutes les données informatiques.

Fait exceptionnel et inédit : Arnaud Danjean a été invité à venir en parler hier devant le Conseil de défense. C’est le conclave le plus confidentiel consacré à la sécurité nationale, aucune personnalité extérieure n’y a jamais été admise. C’est dire l’importance apportée par Emmanuel Macron à ce rapport, et un Livre blanc pourrait émerger. Une nouvelle ère dans la doctrine de défense est donc en train d’être amorcée.

Enfin, c’est un élu appartenant officiellement à la droite qui signe ce rapport, démontrant ainsi que la sécurité nationale n’est ni de droite, ni de gauche.

Les rubriques Sudradio