Hervé Garnier (CFDT) : "Si c’est pour faire des manifs à répétition..."

Les syndicats de la fonction publique défileront ensemble ce mardi 10 octobre
Les syndicats de la fonction publique défileront ensemble ce mardi 10 octobre

Secrétaire national de la CFDT, Hervé Garnier était l’invité du Grand Matin Sud Radio ce lundi, à la veille d’une journée très attendue par les syndicats de la fonction publique.

C’est une réunion importante pour le monde syndical qui aura lieu ce lundi en fin d’après-midi. À la veille d’une grande journée mobilisation des syndicats de la fonction publique, toutes les organisations se réunissent en effet et Hervé Garnier, secrétaire national de la CFDT, était l’invité du Grand Matin Sud Radio pour en expliquer les raisons.

"La journée de demain concerne la fonction publique et a fait l’objet d’un consensus entre toutes les organisations syndicales autour des questions de rémunération et de reconnaissance dans la fonction publique. Cette date est prévue depuis un moment. De l’autre côté, il y aura effectivement ce soir une intersyndicale où les syndicats vont se retrouver pour parler plus largement de ce qu’il s’est passé autour des projets gouvernementaux. Ce n’est pas non plus une nouvelle exceptionnelle, les organisations syndicales se parlent et se voient. On s’est vus tout l’été, ce soir c’est simplement un peu plus médiatisé", explique-t-il.

"Pas de question de faire des manifs qui ne sont que des barouds d’honneur"

Le syndicaliste explique par ailleurs que la CFDT n’a pas l’intention de se lancer dans n’importe quel mouvement sans de profondes discussions initiales. "Pour la CFDT, il n’est pas question de se joindre à des manifestations de militants qui ne trouvent pas l’appui des salariés. L’ambition de la CFDT n’est pas non plus de faire une manifestation qui serait un baroud d’honneur pour les ordonnances alors qu’il y a autant de sujets de négociations qui vont s’ouvrir sur la table. (…) Aucune nouvelle date de journée d’action n’est au programme, et si le but de ce soir est de trouver une date, l’intersyndicale ne durera pas longtemps. Le but – en tout cas pour la CFDT – est de savoir si on peut parler d’une seule voix sur les sujets qui seront sur la table à partir de la fin de cette semaine (formation professionnelle, apprentissage, assurance chômage et retraites). Sommes-nous capables d’avoir un front commun de propositions ? Si c’est pour faire des manifestations à répétition qui ne sont que des barouds d’honneur et qui servent, au bout du compte, le gouvernement en lui permettant de nous renvoyer dans "le vieux monde", la CFDT dira non", assure-t-il.

Réécoutez en podcast l’interview d’Hervé Garnier dans le Grand Matin Sud Radio

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio