TPMP : le CSA inflige à C8 une amende de 3M€ pour le canular homophobe d’Hanouna

Le sketch de Cyril Hanouna n'a pas fait rire le CSA
Le sketch de Cyril Hanouna n'a pas fait rire le CSA

Suite au canular jugé homophobe de Cyril Hanouna dans son émission Touche Pas à Mon Poste le 18 mai dernier, le CSA a infligé une amende de 3 millions d’euros à C8, qui a décidé de déposer un recours.

La scène avait suscité un énorme tollé médiatique sur les réseaux sociaux et au sein des associations et de la classe politique. Le 18 mai dernier, l’animateur Cyril Hanouna, déjà bien connu du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) pour des séquences controversées de son émission Touche Pas à Mon Poste, a mis en scène en direct un canular téléphonique censé piéger des personnes homosexuelles par l’intermédiaire d’une petite annonce posée sur le Web. Un "sketch" jugé humiliant par de nombreux observateurs, et qui avait poussé l’animateur à présenter ses excuses après-coup. Des excuses qui n’ont toutefois pas mis un terme à la polémique, loin de là.

"La société C8 a gravement méconnu le principe de respect de la vie privée"

Ainsi, le CSA a infligé ce mercredi une amende de 3 millions d’euros à la chaîne C8 pour cette séquence. "Cette sanction fait suite à la diffusion d’une séquence durant laquelle l’animateur a mis en scène des conversations téléphoniques en direct avec des personnes ayant répondu à une fausse petite annonce qu’il avait publiée sur un site de rencontres. Ces personnes, principalement des hommes homosexuels, n’étaient pas informés de l’identité de leur interlocuteur et, croyant être dans le cadre d’une conversation privée, ont pour certaines d’entre elles dévoilé publiquement des informations relevant de leur vie intime et sexuelle. En outre, l'animateur a, tout au long de cette séquence, eu recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles. Le CSA a estimé qu'en diffusant cette séquence, la société C8 a gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations", a justifié le CSA dans un communiqué.

Alors que le programme Touche Pas à Mon Poste a déjà un lourd passé avec le CSA, celui-ci "en appelle expressément au sens de la responsabilité des dirigeants de C8 et du groupe Canal+ et leur demande de faire respecter les dispositions de la convention souscrite et les règles fixées par la loi".

C8 dénonce un "traitement inégal" et déposera un recours

Pas sûr toutefois que les relations entre le groupe Canal+ et le CSA s’améliorent rapidement. En effet, la chaîne a rapidement réagi à cette sanction, dénonçant un "traitement inéquitable et discriminatoire" et annonçant son intention de déposer un recours. "La décision du CSA fragilisera, de nouveau, l'équilibre économique du groupe Canal qui est le principal soutien financier de la création française et du sport notamment. Les recours seront bien entendu lancés", indique la chaîne dans un communiqué.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio