"C'est provocateur de mettre Bertrand Cantat et Orelsan sur une même Une"

La Une du magazine Les Inrockuptibles, avec Bertrand Cantat
La Une du magazine Les Inrockuptibles, avec Bertrand Cantat

La Une du magazine Les Inrocks avec Bertrand Cantat suscite l'indignation. Fatima Benomar, militante féministe de l'association Les Effrontées, était l'invitée du journal de 18h sur Sud Radio.

La Une du magazine Les Inrocks de cette semaine, dédiée à Bertrand Cantat, a suscité jusqu'à l'indignation de la ministre Marlène Schiappa.

 

 

Pour Fatima Benomar, invitée du journal de 18h de Sud Radio au micro de Véronique Jacquier, "c'est parfaitement provocateur de mettre, sur la même Une, Bertrand Cantat et Orelsan", le rappeur qui avait usé, dans une chanson, de l'expression "Je vais te marie-trintigner".

Fatima Benomar, militant féministe de l'association Les Effrontées, estime que "certains médias ne prennent pas la mesure de la sensibilisation qui a lieu sur les violences faites aux femmes" et, si elle estime que "Bertrand Cantat a payé sa dette dans la société et peut prendre la parole", "il ne faut pas que les gens qui lui donnent la parole s'étonnent de l'indignation que ça provoque".

"Je pense que si Bertrand Cantat prenait la peine de mieux politiser ce qu'il a fait, de ne pas renvoyer ça au privé, au passionnel, il s'attirerait beaucoup moins les foudres", a-t-elle ajouté.

Écoutez l'interview de Fatima Benomar, invitée du journal de 18h au micro de Véronique Jacquier

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio