Le gouvernement réfléchit à une nouvelle taxe sur les grandes entreprises

Ministère de l'Économie (©Loïc Venance - AFP)
Ministère de l'Économie (©Loïc Venance - AFP)

Selon plusieurs médias, le gouvernement Philippe réfléchirait actuellement à une nouvelle mesure fiscale pour les grandes entreprises, suite à l’échec de la taxe sur les dividendes, recalée par la justice européenne.

Instaurée par François Hollande, la taxe sur les dividendes versés par les entreprises (établie à 3%, pour inciter les grands groupes à réinvestir leurs bénéfices) vient d’être retoquée au printemps par la Cour de justice de l’Union européenne, saisie par de nombreuses entreprises. Alors que l’État pourrait avoir à mettre la main à la poche dans les prochaines années pour rembourser ces entreprises, le Figaro annonce que le gouvernement plancherait sur une parade consistant à remplacer cette taxe par une augmentation temporaire de la Contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S) des grands groupes, dans le but de récupérer près de deux milliards d’euros par an.

Le Medef "assez mécontent"

Toujours selon le journal, cette surtaxe ferait partie du projet de loi de finances 2018 et s'appliquerait pendant trois ans avant de disparaître. D’après Les Échos, le gouvernement pourrait également créer une tranche supplémentaire pour cet impôt payé par les grands groupes, ou mettre en place une surtaxe d'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises. Dans tous les cas, cette mesure semble inquiéter le Medef. "Nous sommes assez mécontents. Le programme présidentiel d'Emmanuel Macron était de supprimer cette taxe sur les dividendes, pas de la remplacer", déclare son vice-président Geoffroy Roux de Bézieux dans les colonnes des Échos.

Retrouvez sur ce thème l'édito économique de Jean-Baptiste Giraud diffusé lors du Grand Matin Été sur Sud Radio

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio